Projet pour le 17 mai avec le CAVL

Lors de la première réunion du CAVL en décembre 2012, les élus lycéens ont fait le choix de travailler sur la thématique des discriminations, et notamment l’homophobie, en créant une commission de travail. Ce projet de la commission de lutte contre les discriminations du CAVL vise à sensibiliser lycéens et collégiens au thème des discriminations en raison de l’orientation sexuelle. Il s’inscrit dans le cadre global du bien-être à l’école et du « vivre ensemble ». En février 2013, lors des journées de formation des élus, l’association ALHERT’ (Agir et Lutter contre l’Homophobie par une Education au Respect de Tous) est intervenue auprès des lycéens membres de la commission. Les élus ont pu notamment verbaliser les raisons qui les ont motivés à engager dès le début de leur mandat un travail sur la lutte contre les discriminations et de mieux comprendre les mécanismes de l’homophobie. C’est à cette occasion que ALHERT’ a proposé aux élus de mener un projet commun.

Pour en savoir plus rendez-vous dans notre partie 17 mai / projet 2013

Du théâtre contre les discriminations et les violences au collège Emile Guillaumin

Le collège Emile Guillaumin de Cosne d’Allier a fait appel à l’association ALHERT’ pour accompagner les élèves du Club Théâtre tout au long du premier semestre de l’année scolaire 2012-2013. En collaboration avec l’enseignante de français qui encadre le groupe, l’association intervient trois fois deux heures pendant la première partie de l’année avant un travail de mise en scène accompagné par un comédien. Le thème retenu par le groupe cette année associe le genre, le harcèlement, l’homophobie et le sexisme et s’inscrit dans un travail plus large mené par l’ensemble de l’établissement.

La première séance est l’occasion de travailler les questions du harcèlement et des discriminations. Un court métrage du ministère de l’Education Nationale permet de réfléchir au harcèlement, ses mécanismes, ses acteurs, ses recours. Afin d’aborder les discriminations à travers le triptyque discrimination directe, indirecte et auto-discrimination, les intervenants proposent aux élèves des exemples de situations supports de discussion et de réflexion. La seconde séance permet d’aborder les notions de genre et d’orientation sexuelle en réfléchissant à la construction sociale du genre puis en répondant aux questions des élèves sur l’orientation sexuelle et l’homosexualité. Enfin, la troisième séance a pour but de mettre en perspective les apports des deux premières séances afin d’accompagner les élèves dans leur projet de spectacle : temps de libre échange sur les différents thèmes ; reprise, déconstruction et appropriation des stéréotypes à des fins théâtrales ; témoignages des intervenants ; …

L’association a également mis à disposition du collège pendant 4 semaines, une exposition réunissant des affiches de lutte contre l’homophobie à destination des jeunes.